CST: 26/08/2016 20:09:35   

Improving Health of Canadians the Focus in Wide-Ranging Health Talks

219 Days ago

VANCOUVER, BRITISH COLUMBIA--(Marketwired - Jan 20, 2016) -

For Immediate Release
2016HLTH0003-000062
Jan. 20, 2016

Ministry of Health

NEWS RELEASE

Improving health of Canadians the focus in wide-ranging health talks

(disponible en français en bas de page)

VANCOUVER - In a wide-ranging set of discussions touching on many aspects of Canadians' health and health care, provincial and territorial health ministers committed to continued cooperation and collaboration across the country during a meeting today in Vancouver.

"My colleagues and I looked at the challenges and opportunities faced by provinces and territories in delivering health services across the country. We know we need to work closely together as we continue to improve our systems," said B.C. Health Minister Terry Lake, who chaired the meeting. "We look forward to our discussions with federal Health Minister Dr. Jane Philpott tomorrow, as we build a new relationship between governments for the benefit of the country's health-care systems and Canadians."

The provinces and territories discussed a new way forward on health care in Canada. The ministers agree that Canadians expect their governments to work together when it comes to health care, within their areas of responsibility, and with flexibility to address the challenges unique to each province and territory. This will be discussed during tomorrow's meeting, including how a long-term federal funding agreement, of at least 25% of all health care spending by provinces and territories, would help support investments in innovation and transformation of health care systems, to improve outcomes for patients.

Many of today's discussions furthered work which began out of the previous meeting of provincial and territorial ministers of health and wellness in September 2014.

Pharmaceuticals

Expensive drugs for rare diseases, also known as orphan drugs, are used to treat life-threatening, chronic and seriously debilitating rare diseases. The cost of these medications continues to put significant pressure on health spending. The ministers affirm that strong, long-term solutions are needed to address the ongoing challenges.

A working group led by B.C., Alberta and Ontario studied the issue of expensive drugs for rare diseases, looking at issues of access, evidence of effectiveness, communication with doctors and patients, and pricing. Ministers have agreed to work toward more consistent assessments of drugs and coverage decisions, and a fair pricing strategy. They will discuss the issue of expensive drugs for rare diseases again at the next health ministers meeting in the fall.

Québec is always committed to work with the provinces and territories to address the challenges of the rising cost of medications, but Québec only participates in this initiative by sharing information and best practices, since coverage decisions remain its sole responsibility.

Ministers also agreed to set up a working group to improve equitable and appropriate access to pharmaceuticals based on evidence and will also be inviting the federal government to participate.

Newborn screening

The health ministers discussed the work of an intergovernmental working group struck to improve newborn screening practices (blood tests done shortly after birth) in Canada. Early detection can prevent serious health problems and save lives.

The ministers also received a Canadian newborn screening list to provide guidance for screening programs. Ministers directed staff to continue working together to improve this type of screening, focusing on access, equity, and sharing information.

Québec is not participating in this initiative and will review its program by March 2016, with the goal of enhancement. Québec will then share results of this review with the other provinces and territories.

Physician-Assisted Dying

The provincial and territorial health ministers discussed the work of the provincial/territorial expert advisory group on physician-assisted dying, as well as Québec's law and approach regarding physician-assisted dying. The ministers expressed their thanks to the members of the advisory group for their timely and detailed advice, and acknowledged collaboration between the provinces and territories, as well as the federal government, is fundamental in approaching this issue.

Mental health and substance use

The health ministers discussed the importance of improving care for young people outgrowing child and youth mental health and substance use services, as they move into the adult systems. A working group, established at the 2014 ministers' meeting, developed a compendium of best practices for improving service integration for youth and young adults. It includes a review of published research and a scan of existing provincial and territorial programs, to identify the most effective services and approaches, particularly for rural and remote communities. At their next meeting, ministers will take an in-depth look at successful projects throughout the country, to consider as models for program improvements in their own jurisdictions.

Access to primary health care

Improving access to primary care in the community, from family doctors, nurse practitioners and other health professionals, is a common challenge faced by all provinces and territories. Health ministers discussed this challenge and innovations being developed in various provinces and territories. The ministers agree to share information about successful innovation in this area, and to set up a working group to collaborate where possible to support each other's efforts.

Indigenous health and wellness

Ministers recognize the challenges regarding the health status of Indigenous Canadians as a significant issue across Canada. They discussed how to best work with Indigenous people to address their health concerns, and the role of governments to work together and with Indigenous partners.

Medicare in Canada: The Next 50 Years

To commemorate 2016 as the 50th anniversary of the introduction of the Medical Care Act, Ontario Health Minister Dr. Eric Hoskins has proposed to host a symposium entitled Medicare in Canada: The Next 50 Years and has invited other jurisdictions to participate, including the federal government.

Interprovincial Health Coverage

The provinces and territories are committed to continuing to work together to ensure Canadians have access to appropriate health services when they travel within the country.

The ministers discussed the current approach to interprovincial health care coverage and agreed to review the current coverage agreements.

Ministers look forward to productive discussions with Dr. Philpott tomorrow on areas such as physician-assisted dying, Indigenous health and wellness, access and affordability of pharmaceuticals, and a new way forward for health care, including the federal government's commitment to negotiate a new Health Accord and a long-term agreement on funding.

Following the meeting Ontario will assume the role of chair of the provincial and territorial health ministers and co-chair of the federal, provincial and territorial health ministers.

COMMUNIQUÉ

Des discussions approfondies sur la santé mettent l'accent sur l'amélioration de la santé de la population canadienne

VANCOUVER - Dans le cadre de discussions approfondies sur de nombreux aspects de la santé des Canadiens et des services de santé, les ministres provinciaux et territoriaux de la Santé se sont engagés à continuer de collaborer à l'échelle pancanadienne lors d'une rencontre tenue aujourd'hui à Vancouver.

« Mes collègues et moi avons discuté des possibilités et des défis auxquels font face les provinces et les territoires lorsqu'il s'agit de la prestation des soins de santé, peu importe l'endroit au pays, » a déclaré le ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, Terry Lake, qui présidait la réunion. « Nous savons que nous devons collaborer étroitement afin d'améliorer nos systèmes de santé. Nous avons hâte de discuter demain avec la ministre fédérale de la Santé, la Dre Jane Philpott, en vue d'établir une nouvelle relation entre les gouvernements au bénéfice des Canadiens et des systèmes de santé du pays. »

Les provinces et les territoires ont discuté d'une nouvelle perspective pour les soins de santé au Canada. Les ministres conviennent que les Canadiens s'attendent à ce que leurs gouvernements travaillent ensemble pour ce qui est des soins de santé, dans le respect de leur secteur de compétence. Ce sujet fera l'objet de discussions lors de la réunion de demain. En effet, les ministres discuteront d'un accord de financement à long terme avec le gouvernement fédéral, lequel devrait couvrir au moins 25 % de toutes les dépenses liées aux soins de santé des provinces et des territoires, afin d'appuyer des investissements en matière d'innovation et de transformation des systèmes de santé pour améliorer la santé des patients.

Bon nombre des discussions menées aujourd'hui ont porté sur les travaux entrepris à la suite de la rencontre précédente des ministres provinciaux et territoriaux de la Santé et du bien-être tenue en septembre 2014.

Médicaments

Les médicaments onéreux pour le traitement des maladies rares, ou maladies orphelines, sont utilisés pour traiter des maladies chroniques, gravement débilitantes et parfois mortelles. Le coût de ces médicaments continue d'exercer une pression considérable sur les dépenses en matière de santé. Les ministres affirment que des solutions éprouvées et à long terme sont requises pour relever les défis existants.

Un groupe de travail dirigé par la Colombie-Britannique, l'Alberta et l'Ontario a étudié l'enjeu des médicaments onéreux pour le traitement des maladies rares, notamment les questions d'accès, de la valeur thérapeutique, des communications avec les médecins et les patients et de la fixation des prix. Les ministres ont convenu de travailler en vue d'obtenir une approche plus cohérente concernant les évaluations des décisions sur la couverture des médicaments par les régimes d'assurance et une stratégie équitable de fixation des prix. Ils reprendront les discussions portant sur les médicaments onéreux pour le traitement des maladies rares à l'occasion de la prochaine conférence des ministres de la Santé qui se tiendra à l'automne.

Le Québec demeure déterminé à collaborer avec les provinces et les territoires pour relever les défis associés à la hausse du coût des médicaments, mais sa participation à cette initiative se limite au partage d'information et de pratiques exemplaires, puisque les décisions de couverture des médicaments relèvent de sa responsabilité.

Les ministres ont également convenu de former un groupe de travail sur l'offre d'un accès équitable à tous les médicaments. Le gouvernement fédéral sera invité à y participer.

Dépistage néonatal

Les ministres de la Santé ont discuté des travaux effectués par un groupe de travail intergouvernemental visant à améliorer les pratiques de dépistage néonatal (tests sanguins réalisés peu après la naissance) au Canada. Un dépistage en bas âge peut prévenir de graves problèmes de santé et même sauver des vies.

Les ministres ont également reçu une liste canadienne de dépistage néonatal qui vise à guider les programmes de dépistage néonatal. Ils ont donné comme directive aux représentants de continuer à travailler ensemble pour améliorer ce type de dépistage, en mettant l'accent sur l'accès, l'équité et la mise en commun de renseignements.

Le Québec ne participe pas à cette initiative et procédera à compter de mars 2016 à un rehaussement de son programme. Il communiquera ensuite les résultats de sa démarche aux autres provinces et aux territoires.

Aide médicale à mourir

Les ministres provinciaux et territoriaux de la Santé ont discuté du travail du Groupe consultatif d'experts provinciaux et territoriaux sur l'aide médicale à mourir, ainsi que de la législation et de l'approche du Québec concernant l'aide médicale à mourir. Les ministres ont remercié les membres du groupe consultatif pour leurs conseils opportuns et détaillés, et reconnu que la collaboration entre les provinces et les territoires, mais également avec le gouvernement fédéral, est fondamentale pour aborder cet enjeu au cours des quatre prochains mois.

Santé mentale et toxicomanie

Les ministres de la Santé ont discuté de l'importance d'améliorer les services de santé mentale et de traitement des dépendances offerts aux jeunes en transition vers l'âge adulte.

Un groupe de travail, établi lors de la rencontre des ministres de 2014, a élaboré un recueil de pratiques exemplaires visant à améliorer l'intégration des services pour les jeunes et les jeunes adultes. Il comprend une revue des recherches publiées et des programmes provinciaux et territoriaux qui existent, et ce, pour identifier les approches et les services les plus efficaces, tout particulièrement pour les collectivités rurales et éloignées. À l'occasion de leur prochaine rencontre, les ministres examineront en détail les projets ayant obtenu du succès au pays et qui pourraient servir de modèles pour améliorer les programmes de chacun des gouvernements.

Accès aux soins de santé primaires

L'amélioration de l'accès aux soins de première ligne dans la collectivité, fournis par des médecins de famille, des infirmiers praticiens ou d'autres professionnels de la santé, constitue un défi commun auquel fait face l'ensemble des provinces et des territoires.

Les ministres de la Santé ont discuté de ce défi et des innovations qui sont mises en œuvre dans diverses provinces et divers territoires. Ils ont convenu de communiquer des renseignements sur les innovations couronnées de succès dans ce domaine, et de former un groupe de travail qui collaborera lorsque possible pour appuyer mutuellement leurs efforts respectifs.

Santé et bien-être des Autochtones

Les ministres reconnaissent que les enjeux relatifs à l'état de santé des Canadiens autochtones représentent un problème important dans l'ensemble du Canada. Ils ont discuté de la meilleure façon d'aborder leurs préoccupations en matière de santé et du rôle des gouvernements, lesquels doivent collaborer entre eux ainsi qu'avec leurs partenaires autochtones.

L'assurance-maladie au Canada : les 50 prochaines années

Alors que l'année 2016 marquera le 50e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Loi sur les soins médicaux, le ministre de la Santé de l'Ontario, le Dr Eric Hoskins, a proposé d'organiser un symposium intitulé « L'assurance-maladie au Canada : les 50 prochaines années ». Il a invité d'autres administrations, dont le gouvernement fédéral, à cet événement.

Assurance-maladie interprovinciale

Les provinces et les territoires sont déterminés à continuer de travailler ensemble pour veiller à ce que les Canadiens aient accès à des services de santé appropriés quand ils voyagent au pays.

Les ministres ont discuté de l'approche actuelle en matière de couverture de l'assurance-maladie interprovinciale et ont convenu d'examiner les ententes en vigueur sur les services couverts.

Les ministres se réjouissent à l'idée d'avoir des discussions productives avec la Dre Philpott demain sur des sujets tels que l'aide médicale à mourir, la santé et le bien-être des Autochtones, l'accès aux médicaments et leurs prix abordables, et d'une nouvelle perspective en matière de soins de santé, y compris l'engagement du gouvernement fédéral de négocier un nouvel Accord sur la santé et un accord à long terme sur le financement.

Après cette réunion, l'Ontario assumera le rôle de président pour les ministres provinciaux et territoriaux de la Santé, et de coprésident pour les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé.

Renseignements additionnels:

Relations avec les médias du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique
250 952-1887 (ligne pour les médias)

Connect with the Province of B.C. at: www.gov.bc.ca/connect

Media Contact:
B.C. Ministry of Health Media Relations
250 952-1887 (media line)